Nouvelle invention de couveuse

Le CRFPA Antanetimboahangy promuovoir la production avicole dans la région de l’Itasy, la réalisation de cet objectif nécessite l’introduction et l’xploitation des techniques disponibles et adaptées au niveau des éleveurs. Parmis ces innovations, le CRFPA collabore avec un paysans formateur ayant une expérience sur la production de couveuse qu’il a déjà testé et utlisé depuis quelques années. A partir du mois de janvier, le Centre va reproduire et dispose de formation concernant l’utilisation de cette couveuse très artisanale mais à un rendement très satisfaisant.
Des séances de démonstration aura lieu aussi pendant toute l’année 2013 lors des événements communaux ou régionaux voir même internationaux.

DSCF7890 - Copie

La formation au CRFPA

DSCF6602 - Copie  La formation dispensée par le CRFPA est basée sur la pratique et la mise en évidence de la manipulation, l’observation et la stimulation de réflexion après formation. Le Centre adopte plusieurs méthodes et des différentes approches dans la mise en œuvres d’une séance de formation, mais l’apporche participative…….

LE BATIMENT D’ELEVAGE

IMPORTANCE ECONOMIQUE DU BATIMENT D’ELEVAGE
Le bâtiment représente un investissement à long terme : au moins 10 ans. Il faut le construire dès le départ
conformément aux normes pour éviter les premières « fausses économies » L’amortissement des bâtiments représente
une faible part du prix de revient des productions avicoles : environ 3% du poulet de chair (Tableau 1) et 5% de l’oeuf
(Tableau 2 et Tableau 3). N’hésitons pas à investir correctement !
Il vaut mieux faire un petit poulailler bien conçu permettant d’avoir de bons résultats techniques qu’un grand bâtiment
mal adapté.
LE ROLE DU BATIMENT
ROLE DE PROTECTION
Le bâtiment protège les volailles :
0 contre le milieu extérieur : pluies, soleil, vent,
0 contre les prédateurs : voleurs, chats, civettes.
MILIEU DE VIE DES VOLAILLES
Le bâtiment permet de créer un environnement propice à l’élevage des volailles, c’est à dire répondant à leurs besoins
physiologiques. Ces besoins sont déterminés par :
l la température,
l la vitesse de l’air,
. l’humidité.

PAPAYE

La fleur

Les papayers peuvent porter à la fois des fleurs mâles et femelles de couleur blanche, ou sur des pieds séparés

Plantation et multiplication

Le papayer affectionne une terre franche, humifère, drainante .
Il aime la chaleur et le plein soleil.
Il se multiplie le plus facilement par graines au printemps à une température comprise entre 20 et 25°C

.DSCF7891 - Copie